Faire des choses ordinaires nos plus belles célébrations.

Vivre comme

un éloge à la simplicité.

Ouvrir grand le coeur.

Se laisser nourrir

et devenir nourriture.

-------- Federico Dainin Jôkô Sensei

Les recettes que vous trouverez dans cette rubrique sont reprises des menus de nos retraites de méditation. 

Le maître zen Federico Dainin Jôkô souhaite transmettre une cuisine facile, dépouillée, simple, sobre, et surtout occidentale, inspirée par la tradition japonaise de la Shojin Ryori mais préparée essentiellement avec les produits de notre culture méditerranéenne.

Rien d'exotique ou de folklorique, seulement redécouvrir l'ordinaire, l'assembler aux infinis ingrédients de notre vie et nous assoir silencieusement à la table de la Vie.

La cuisine pratiquée dans notre communauté n'est pas essentiellement végane ni fondamentalement privée de gluten. Elle est en revanche végétarienne et bio, engagée.

La question des liliacées selon Federico Dainin Jôkô Sensei:

"Dans certaines traductions et pratiques de la Shojin, les liliacées demeurent absents et subissent l'interdiction par principe. Les raisons invoquées sont essentiellement deux:

 

1. "Ail et oignon, poireaux, asperges, ciboule, étant des bulbes autonomes, les cueillir reviendrait à les "tuer". " Cette vision étrange et subjective, voire arbitraire et dogmatique, n'a jamais fait l'unanimité des tenzo (maitres de cuisine des temples zen) et à raison puisque, si on suit cette logique, arracher tout légume ou fruit se développant par bulbe devrait également être interdit. Plus de radis, de carottes, de pommes de terre, etc. Cela ne nous semble donc pas cohérent.

Mais si on va plus loin, il faudrait également reconnaitre que tout légume arraché en vue d'être cuisiné mourrait donc (une fois que vous prenez un champignon, ou une tomate pour la couper en julienne et la cuisiner à feu vif à la poêle vous vous transformeriez donc en assassins....).

Il faut revenir à du bon sens.

Tout ce qui vient de la terre et qui est bon pour l'homme nous le recevons avec gratitude et avec joie. Dans notre cuisine à La Montagne Sans Sommet nous utilisons les liliacées, bien que parcimonieusement lorsqu'il s'agit d'ail et d'oignon pour de simples questions de dosage des gouts forts qu'ils contiennent. Nous respectons ainsi notre cuisine méditerranéenne et notre culture.

2. "Les liliacées perturberaient le gout des aliments en demeurant longuement dans le palais et qui plus est par leur odeur déconcentreraient la pratique méditative".

Je refuse cette idée tout autant que la première puisque l'ail et l'oignons sont des médecines naturelles spontanées dans la nature, et que leur gout fort doit tout simplement être utilisé avec finesse ; qui plus est, ils sont incontournables dans la cuisine méditerranéenne.

Quant à la concentration méditative si nous suivons cette logique d'aseptisation de notre environnement nous devrions alors nous isoler dans un lieu sans bruits et sans personne, et ce n'est pas l'esprit du zen. Ces deux arguments ne sont pas totalement recevables et demeurent quelque part une vision puriste/et dogmatique de la cuisine des temples."

Une fois ce détail posé, cuisinez en vous faisant du bien et en partageant ce bien généreusement.

Achetez de préférence des produits bio, engagés, dans les circuits les plus courts et directs possibles. Faites sereinement et comme vous pouvez.

Dans notre pratique de la cuisine nous avons décidé de ne pas faire du "japonisant" mais de vivre l'esprit de la Shojin dans notre culture d'ici, avec notre terroir et nos goûts. Ce qui est en revanche incontournable, c'est la qualité, l'intention et l'attitude.

Il vaut mieux moins de nourriture de qualité, que beaucoup trop de nourriture bon marché mais altérée et désengagée du bien du monde. Cultivez la sobriété.

Cuisinez dans le silence. Cultivez l'intention bienveillante et compatissante, joyeuse et abondante pour vous et pour vos convives, tout au long de la préparation et bien au delà.

Ouvrez les yeux regardez bien ce qui vous entoure et regardez au delà , le monde et le réel sous vox yeux, tout autour de vous, la véritable marmite est là et les ingrédients sont déjà reliés.

Servez dans le silence, mangez dans le silence, et laissez le monde vous nourrir.

Paratgeons la table de l'univers, et faisons l'expérience du gout du monde et du gout de l'autre pour vivre vivants, en harmonie, réconciliés et éveillés.

42727793_2208817812728974_12778765901721

Oranges de riz

Poivrons grillés

Cake au citron

Capture d’écran 2019-02-23 à 12.04.44.pn

Cake au thé vert

Capture d’écran 2019-02-25 à 12.28.41.pn

Blettes en croquettes 

Soupe Miso

© 2023 par Sérénité. Créé avec Wix.com